TRADUCTIONS DU TRAITE SUR LE TAIJI QUAN ATTRIBUE A ZHANG

 

Une fois en mouvement, le corps se sent léger (Qing) et agile (Ling), Les deux se conjuguant parfaitement.

 

Le Qi devrait être abondant et stimulé (Gu Dang), Le shen (L'esprit) devrait être contenu intérieurement.Aucune partie prise en défaut,

Aucune partie déficiente ou en excès, Aucune partie déconnectée.

La racine se situe dans les pieds, Le Jin, (ou mouvement) est généré par les jambes, Maîtrisé (contrôlé) par la taille, Et extériorisé par les doigts.

 

Des pieds à la taille passant par les jambes, formant un ensemble intégré et unifié par le Qi.

 

Que vous avanciez ou que vous reculiez, (Vous parviendrez) à saisir votre chance et à prendre l'avantage.

Si vous n'êtes pas en mesure de saisir la chance Pour gagner l'avantage, (Votre) corps se trouvera désuni.

 

Pour résoudre cette difficulté, (Vous) devez prêter attention à la taille et aux jambes.

 

               Haut et bas, avant et arrière, gauche et droite, Cela revient au même. Tout cela est en rapport avec le Yi, et non avec l'extérieur.

 

           S'il y a un sommet, il doit y avoir une base, S'il y a un devant, il doit y avoir un arrière, S'il y a une gauche, il doit y avoir une droite.

 

                                                                              Si le Yi désire aller vers le haut, Il faut considérer le bas.

 

      Si (vous) voulez déséquilibrer un adversaire, Vous devez auparavant prendre en compte son enracinement.

            Une fois son enracinement détruit, l'adversaire court vers une défaite rapide et inévitable.

 

Distinguer clairement le substantiel de l'insubstantiel est primordial. Chaque partie (du corps) Possède un côté substantiel et un côté insubstantiel ;

 

                                Le corps dans son ensemble et les articulations devraient s'épouser étroitement sans la moindre friction.